Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2011

Victimes de la guerre économique.

Lu dans les Nouvelles News, site d'information web pour l'égalité des genres dans l'information, à visiter absolument.

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/entreprendre-art...

Extrait.

Foxconn "a sauvé des vies"

Le rapport 2011 d'Apple revient sur le scandale qui avait éclaté en mai 2010 dans l'usine Foxconn à Shenzen, en Chine. Au moins 13 employés s'y étaient suicidés depuis le début de l'année. Apple a envoyé des experts sur place, et se félicite dans ce rapport de la rapidité avec laquelle l'usine a réagi - « la réponse de Foxconn a assurément permis de sauver des vies » - avec la mise en place de mesures de soutien psychologique aux employés, l'établissement d'un centre de soins ouvert en permanence, « et même l'installation de grands filets sur les bâtiments de l'usine pour prévenir les suicides impulsifs ». Des plans d'action plus globaux ont été mis en place à l'échelle de la Chine, notamment « pour permettre aux travailleurs de se rapprocher de leurs provinces d'origine ».


Des psys et des filets sous les fenêtres? La belle affaire !
Personne sûrement n’a souhaité en arriver là et pourtant….
En Chine, en France et ailleurs les grandes firmes tentent de camoufler derrière de jolis mots et quelques actions tape à l'oeil la réalité du salariat. Notre civilisation est exsangue de sa guerre économique et la chair à canon se rebelle en donnant sa vie après avoir vendu son âme.

Aujourd'hui , je pense à tous ceux qui travaillent dans des conditions inhumaines pour produire des choses qui ne sont généralement pas indispensables à notre vie, à notre joie.
Je pense à tous ceux qui sont englués dans la complexité des enjeux et souffrent d'agir contre leur éthique.
Nos actes de management sont la mise en musique d’une certaine vision du monde. La réalité économique n’existe pas, elle est un construit social.
L'homme est-il une marchandise ?
La fin doit-elle justifier les moyens ?
Et surtout quelle est cette finalité ?

Paris, métro à 8h30



Commentaires

Merci Nathacha de poser ces questions qui devraient être à chaque instant présente dans nos actions quelles soient dans l'accompagnement individuel des salariés en souffrance ou dans celles des équipes qui les encadrent et qui souffrent aussi.
Nous participons aussi de cela dans nos choix de consommation et plus largement de vie.
Quand arriverons-nous à la masse critique qui fera basculer les consciences ?
Sophie

Écrit par : Sophie | 11/03/2011

Selon Claude Lorius, il ne reste guère qu'une dizaine d'années. Son Livre "Voyage dans l'Anthropocène" décrit cette ère dans laquelle l'homme est devenu la principale force géophysique capable de modifier son environnement. La difficulté, pour la majorité qui subit ces changements et souffre, sera d'obliger finalement "les marchands du Temple" à arrêter le pillage.

Écrit par : Julia | 12/03/2011

Les commentaires sont fermés.