Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2013

Ne cherchons pas ailleurs ce que nous avons sous notre nez

Scènes de la vie quotidienne en métamorphose

Cette année, se poursuit le potager en communauté où nous expérimentons les cultures maraîchères pour se nourrir bien et en autonomie. Ce n'est pas facile, les concombres et les salades se sont défilés et le mildiou menace nos tomates et poivrons. 2013 n'est pas une année à légumes, comme 2012 était un mauvais millésime pour les fruits.

Toutefois, nous avons progressé dans un autre domaine, celui de la santé. Pour soigner les maux du quotidien (rhumes, toux, crampes, brûlures, gingivites, gastro, rhumatisme, cholestérol... ) pas besoin d'aller bien loin, les plantes du jardin sont là pour réaliser huile, teinture, baume, onguent, tisanes.

Sauge,prunellier,millepertuis, angélique, origan, estragon...
Et celles qui sont appelées "mauvaises herbes" attendent aussi de nous rendre service : mouron, brunelle, mélilot, ortie...

Aegopodium_podagraria.jpgParmi elles, l'égopode podagraire a envahi une partie de notre jardin, rien à faire pour la déloger ! Et j'apprends que cette plante est une experte de la désacidification. Appelé autrefois herbe-aux-gouteux pour ses vertus contre cette maladie invalidante qui est la goutte (mauvaise élimination de l'acide urique). Notre alimentation moderne étant généralement très acidifiante, l'égopode va nous être très utile, notamment pour soulager toutes les douleurs articulaires.

Observez votre jardin, les chemins de vos promenades, vous y trouverez forcement des plantes amies et peut-être verrez-vous encore autrement cette nature qui vous entoure de ses incroyables richesses.

Commentaires

Super Natacha cette expérimentation!
le mouvement "utopie fait son université d'été sur l'alimentation. je te donne le lien au cas ou tu serais intéressée de participer à la rédaction de leur livre
Michelle

Écrit par : michelle Seban | 16/09/2013

Ton message Natacha, me donne envie de rebondir, car je participe aussi à un jardin collectif qui nous a donné en abondance,fraises, tomates, haricots verts, oignons, pomme de terre...
c'est l'abondance et pas seulement de légumes, c'est aussi une abondance de plaisir, de relations, de joie, de silence aussi et d'apprentissage.
j'aime à dire que dans ce jardin nous ne cultivons pas seulement les légumes, mais notre rapport à l'autre et à nous même, à la propriété et encore tellement d'autre chose !!!
Sophie

Écrit par : Sophie | 17/09/2013

Sophie.. Je confirme on se régale sur tous les plans.....
Francine

Écrit par : Francine Renaud | 18/09/2013

Les commentaires sont fermés.