Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2014

Les opportunités de la serendipité

Unknown.jpegCes opportunités peuvent évidemment déboucher sur de l’innovation. L’innovation peut arriver de n’importe où, pas seulement des spécialistes et des séances d’innovation programmées, n’importe qui dans l’entreprise peut être source d’innovation. Un nombre important d’innovations et de progrès sont issus de personnes qui ne connaissent rien ou pas grand-chose à la question. Ce qui rappelle le bon mot de Marcel Pagnol : « Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait ». Mais, encore une fois, l’état d’esprit de l’équipe fera la différence. Rien ne se dira si les réactions habituelles entre collègues ressemblent à « de quoi il se mêle celui-là ? ». La règle d’or pour la créativité et l’innovation, c’est « tout le monde est légitime pour penser ».

Chaque jour, il y a des pistes de serendipité. Par exemple, sur internet, en cherchant une information, vous découvrez d’autres informations que vous ne cherchiez pas et qui vous intéressent. Mais qu’en faites-vous vraiment ? Il y a sérendipité lorsque le résultat de la découverte a un impact.






Natacha Cover2.jpgExtrait de Passeport pour la métamorphose. Natacha Rozentalis
http://www.lulu.com/shop/natacha-rozentalis/passeport-pour-la-métamorphose/paperback/product-21305024.html

22/10/2014

Florilège de serendipité.

Voici quelques exemples historiques d’aventures de sérendipité :

- L'Amérique, découverte par Christophe Colomb alors qu'il cherchait à rallier l’Inde.
- Un perfectionnement important de l’imprimerie grâce au génie de Johannes Gutenberg, au milieu du XVe siècle. Cherchant à reproduire mécaniquement le travail soigné des moines copistes, il n'obtenait qu'un résultat médiocre avec la technique du moulage de lettres sur des supports en bois, de l'encrage et du brossage du papier. Par chance, analogie et bissociations, il s’inspira des moulages utilisés pour réaliser les pièces de monnaie. Plutôt que de creuser le moule dans lequel le métal était fondu, il eut l’idée de le sculpter pour faire apparaître des caractères en relief. Puis, en voyage dans la vallée du Rhin, il observa par curiosité le fonctionnement des pressoirs à vin, il remarqua qu’ils laissaient des empreintes sur le raisin après leur passage, d’où la conception du système de « presse » rotative.
- Le stéthoscope par Réné Laennec, appelé au chevet d'une jeune malade, pour éviter de choquer sa pudeur en appliquant directement son oreille sur sa poitrine, il eut l’idée de faire un rouleau d'une feuille de papier dont il appliqua une des extrémités sur la poitrine de sa patiente. Il fut aussitôt surpris d'entendre distinctement les battements du cœur à l’autre extrémité.
- L’imprimante à jet d’encre inventée par Ichiro Endo de chez Canon. Il fait un jour un faux mouvement. Son fer à souder chaud tombe sur une seringue d’encre et sa pointe chaude entre en contact avec le col de la seringue, faisant s’en échapper une petite éclaboussure d’encre.
- Le Velcro découvert par Georges de Mestral. En se promenant dans les bois, l’ingénieur suisse observe que la bardane s’accroche à son pantalon de velours. Intrigué, il regarde de plus près la forme des crochets de la plante et les boucles du tissu de son pantalon. Ainsi, il invente le Velcro qui est le raccourci pour signifier VELours CROchet.
- La découverte des bactéries par Antonie van Leeuwenhoek. Il fut le premier à voir et à décrire les bactéries. Pourtant, il n'était pas biologiste.
- L'utilisation de la térébenthine comme détergent en 1825 par Jean-Baptiste Jolly. Il renversa maladroitement une lampe à huile qui contenait de la térébenthine distillée sur la nappe de la table. Quand il essaya d’enlever la tâche, il s’aperçut qu’il nettoyait en même temps la nappe avec facilité.
- L'invention de la technique du « verre flotté » à la fin des années 1950, par un ingénieur, Alastair Pilkington dans une usine de fabrique de verre. En faisant cuire des œufs au plat, puis en faisant la vaisselle, Pilkington observe des tâches d’huile qui flottent à la surface de l'eau. À son retour dans l’usine, il expérimente un système de tapis flottant pour fabriquer le verre de grande surface qui élimine ainsi l’essentiel des distorsions, dues au poids, qui existaient avec le système précédent.

Et aussi… le stimulateur cardiaque (pacemaker), le Walkman, le Viagra, le Post-It de 3M, le nylon (DuPont, 1935), Le Kevlar (Du Pont), le Teflon, les polymères conducteurs (prix Nobel 2000), l’offset (1904), le laser (Dennis Gabor, prix Nobel 1950), la Pénicilline (Alexander Fleming, 1/3 de prix Nobel 1945, et surtout, Mary « Moldy » Hunt pour sa découverte du Penicillium Chrysogenum), l’aspirine, les rayons X, la radioactivité (Becquerel), la conception du F-16 Fighting Falcon de Lockheed-Martin (l’avion de combat multi rôles actuellement le plus vendu au monde, fabriqué par Lockheed-Martin), Java (le langage informatique), la fermentation et la pasteurisation par Louis Pasteur.

newton2.jpgEt en cuisine : la pâte à tartiner Nutella (à l’origine de la multinationale Ferrero), le vinaigre de Xéres, le Madère, les Bêtises de Cambrai, le Caprice des Dieux. Selon la légende, la tarte Tatin fait suite à une maladresse de deux sœurs, Caroline et Stéphanie Tatin (1838-1917). Tous les édulcorants de synthèse actuellement sur le marché. L’Aspartame qui a fait la fortune de Searle qui est devenue Nutrasweet. Il fut découvert par hasard par Jim Slatters, en se léchant les doigts pour tourner les pages d'un carnet de notes. Il était en train de développer un nouveau médicament pour traiter les ulcères quand il en fit tomber sur ses doigts. Le Sauternes : au XVIe siècle, un printemps et un été chaud se succédèrent. Les raisins étaient précoces. Puis il s’est mis à pleuvoir sur le Sauternais, repoussant ainsi la date des vendanges. Quelques jours plus tard, les raisins étaient recouverts d’une fine pourriture brune. Les vignerons tentèrent quand même la fermentation et la grande surprise fut que le goût n’était pas putride mais possédait une puissance aromatique exceptionnelle.

En archéologie : La Vénus de Milo, la pierre de Rosette, les manuscrits de la mer Morte, la découverte de la grotte de Lascaux en 1940 - grâce à son chien qui s’était engouffré dans un trou, le jeune périgourdin Marcel Ravidat et trois camarades découvrent la grotte de Lascaux. En 1975, trois mille statues de soldats sont découvertes en Chine par des paysans, en creusant un puits.

Sans déboucher sur des découvertes de cette importance, la sérendipité peut nous aider à sortir par le haut d’une situation ou d’un projet. Par exemple, une équipe de consultants qui se rencontrent une dizaine de fois sur plusieurs mois pour créer un nouveau produit qui ne sera jamais vendu en l’état ; loin d’être du travail et du temps perdus, cette initiative a permis de créer une culture commune et une méthode de travail tout à fait spécifique et adaptée qui débouchera sur la réussite de nombreux autres projets.

Et vous ? Quels sont vos exemples de sérendipité interne ? Comment créez-vous des occasions de découvrir des portes cachées, des bénéfices inattendus, des réussites derrière les échecs, des nouveaux héros ?


Extrait de Passeport pour la métamorphose. Natacha Rozentalis
http://www.lulu.com/shop/natacha-rozentalis/passeport-pour-la-métamorphose/paperback/product-21305024.html

15/10/2014

La sirène dépitée par la serendipitée


« Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t'égarer », Rabi Nahman De Bratslav



La sérendipité, qu’est-ce que c’est ?

serendipité.jpg

Horace Walpole définissait en 1754 la sérendipité comme « des découvertes inattendues, faites grâce au hasard et à l’intelligence ». Il s’était inspiré du titre d'un conte d’origine persane intitulé « Voyages et aventures des trois princes de Serendip », où les héros, tels des chasseurs, utilisaient des indices pour décrire un animal qu’ils n’avaient pas vu. « J’ai lu autrefois un conte de fées saugrenu, intitulé Les Trois Princes de Serendip : tandis que leurs altesses voyageaient, elles faisaient toutes sortes de découvertes, par accident et sagacité, de choses qu’elles ne cherchaient pas du tout, par exemple, l’un des princes découvre qu’une mule borgne de l’œil droit vient de parcourir cette route, parce que l’herbe n’a été broutée que sur le côté gauche, où elle est moins belle qu’à droite – maintenant saisissez-vous le sens de sérendipité ? ».
Pour Philippe Quéau en 1986, la sérendipité, c’est « l’art de trouver ce que l’on ne cherche pas en cherchant ce que l’on ne trouve pas ». Et enfin Mark Raison propose en 2002 : « L’art de faire des découvertes heureuses, inattendues et utiles par hasard ». De son côté Paul Thagard distingue trois niveaux de sérendipité :
- Trouver quelque chose que l’on ne cherche pas.
- Trouver quelque chose que l’on cherchait mais par un moyen imprévu.
- Trouver quelque chose mais qui sert à tout autre chose que ce à quoi on pensait au départ.
En entreprise, la sérendipité est l'exploitation d'une créativité accidentelle causée par les circonstances, la chance, une maladresse, une erreur. Les erreurs et les imprévus sont les meilleures opportunités pour faire des progrès importants car elles permettent de remettre en question les habitudes, les certitudes et les normes usuelles. La sérendipité demande de la part des protagonistes d’aimer les surprises et la curiosité et aussi la capacité d’exploiter des découvertes qui, au départ, peuvent être une simple information ou observation. Hélas, tout ceci n’est pas si simple compte tenu de notre éducation qui nous a enseigné depuis le plus jeune âge à chercher les erreurs pour les reprocher et les sanctionner. En cultivant la sérendipité, en particulier dans vos séquences d’ajustement collectives, vous gardez à l’esprit qu’il y a sans cesse des opportunités à exploiter quelles que soient les circonstances. Comme des bifurcations imprévues mais qui peuvent être heureuses. Nous ne les voyons pas, mais elles sont là. Prenez le temps de vous y attarder pour en voir quelques-unes.
Alors, attention aux sirènes de la perfection, de la linéarité, des ouvertures de parapluies et de la poussière cachée sous le tapis.
Laissez-vous plutôt gagner par le chant de la serendipité.

Extrait de Passeport pour la métamorphose. Natacha Rozentalis
http://www.lulu.com/shop/natacha-rozentalis/passeport-pour-la-métamorphose/paperback/product-21305024.html