UA-110137006-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

société - Page 9

  • Alliance des civilisations

    Vu sur le site Errances narratives


    www.cooprh.com/pratiques-narratives/histoires-alternatives/une-autre-histoire.html



    J’aimerais pouvoir continuer avec eux cet échange sur les fondements de notre civilisation : la propriété, l’accumulation de biens sans limite, l’incroyable écart entre les riches et les pauvres, la servitude au travail, les sans-abri, le gaspillage de ressources vitales… Tout ce qui ne peut pas exister dans la plupart des sociétés traditionnelles car les systèmes sociaux et culturels sont conçus pour y veiller.

    « et nous nous battrons pour que vous ne souillez pas notre Terre ».


    Le défi de la prochaine ère est de sortir des phantasmes de l'unité et de redonner leur place à ces autres récits pour construire une histoire alternative, une histoire permettant une alliance entre les cultures traditionnelles (même si ce raccourci bien-sur ne témoignent pas de l’immense diversité de ces cultures) et celle de notre culture du progrès.
    Allier d'un côté la vision traditionnelle de l’homme comme faisant partie de la nature et attentifs aux équilibres sociaux et environnementaux et de l'autre notre capacité à la connaissance et à la création.

    Pour refaire l’alliance, c’est une révolution qui se préparent pour sortir de la modernité finissante. Ces nouveaux fondements culturels vont forcément bousculer nos philosophies humanistes, nos religions monothéistes et dualistes, nos logiques cartésiennes et mécanistes.

    Cette période charnière si elle est passionnante et enthousiasmante ouvre aussi des risques aux dérives intégristes. Lorsque les nouvelles histoires possibles deviennent des dogmes, c’est déjà la fin de l’alliance et de la création. Mais pourrons-nous l’éviter ? Sûrement pas, il nous reste à chacun trouver notre force à l’intérieur pour tenir dans le chaos.

  • Les peuples isolés se cachent pour survivre.

    Les peuples isolés se cachent pour échapper à notre civilisation de la propriété et à la destruction de leur forêt, victime de la déforestation illégale. Le paradoxe est qu'il est nécessaire de prouver leur existence pour mener des actions de protection. C'est ce qui a été fait ici. Le destin de ces peuples isolés est bouleversant. Il y a dans ces forêts des centaines de peuples cachés avec leurs trésors: leur histoire, leur culture, leur langue, leurs espoirs.

    Une pétition est disponible sur le site de Survival à la fin de ce beau film "d'une rencontre".


    First ever aerial footage of uncontacted Amazon tribe released


    Allez-y içi !

    uncontacted-footage-thumb-01_article_large.jpg

  • Victimes de la guerre économique.

    Lu dans les Nouvelles News, site d'information web pour l'égalité des genres dans l'information, à visiter absolument.

    http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/entreprendre-articles-section/entreprendre/946-apres-foxconn-apple-face-au-scandale-wintek

    Extrait.

    Foxconn "a sauvé des vies"

    Le rapport 2011 d'Apple revient sur le scandale qui avait éclaté en mai 2010 dans l'usine Foxconn à Shenzen, en Chine. Au moins 13 employés s'y étaient suicidés depuis le début de l'année. Apple a envoyé des experts sur place, et se félicite dans ce rapport de la rapidité avec laquelle l'usine a réagi - « la réponse de Foxconn a assurément permis de sauver des vies » - avec la mise en place de mesures de soutien psychologique aux employés, l'établissement d'un centre de soins ouvert en permanence, « et même l'installation de grands filets sur les bâtiments de l'usine pour prévenir les suicides impulsifs ». Des plans d'action plus globaux ont été mis en place à l'échelle de la Chine, notamment « pour permettre aux travailleurs de se rapprocher de leurs provinces d'origine ».


    Des psys et des filets sous les fenêtres? La belle affaire !
    Personne sûrement n’a souhaité en arriver là et pourtant….
    En Chine, en France et ailleurs les grandes firmes tentent de camoufler derrière de jolis mots et quelques actions tape à l'oeil la réalité du salariat. Notre civilisation est exsangue de sa guerre économique et la chair à canon se rebelle en donnant sa vie après avoir vendu son âme.

    Aujourd'hui , je pense à tous ceux qui travaillent dans des conditions inhumaines pour produire des choses qui ne sont généralement pas indispensables à notre vie, à notre joie.
    Je pense à tous ceux qui sont englués dans la complexité des enjeux et souffrent d'agir contre leur éthique.
    Nos actes de management sont la mise en musique d’une certaine vision du monde. La réalité économique n’existe pas, elle est un construit social.
    L'homme est-il une marchandise ?
    La fin doit-elle justifier les moyens ?
    Et surtout quelle est cette finalité ?

    Paris, métro à 8h30